Première adresse de gemmologie & science

News septembre 2022 : Si vous souhaitez découvrir le monde scientifique pratique des pierres précieuses, venez à Idar-Oberstein. C’est ici que se trouve le siège de la Deutsche Gemmologische Gesellschaft e.V. (DGemG). Fondée en 1932, elle compte parmi les trois plus anciennes institutions de gemmologie au monde. Qu’il s’agisse de négociants en pierres précieuses, de tailleurs, de bijoutiers, d’orfèvres ou de personnes privées intéressées : Ceux qui recherchent des connaissances approfondies, avec la science de la gemmologie en arrière-plan, utilisent les programmes de formation et de formation continue de la DGemG.

Le Dr Tom Stephan, directeur adjoint du centre de formation, nous a donné un aperçu intéressant de son travail.

Formation continue et séminaires DGemG pour la gemmologie

Connaissance des pierres précieuses à un niveau moderne

Pour le Dr Tom Stephan, le travail de la société est en pleine évolution et constitue un cycle : Au début, il s’agissait principalement de distinguer les vraies pierres des fausses. Au fil du temps et jusqu’à aujourd’hui, les connaissances relatives à la modification artificielle des propriétés et au traitement des pierres précieuses ont en outre gagné en importance.

Les spécialistes savent que les rubis et les saphirs sont souvent traités thermiquement et que des additifs chimiques peuvent être utilisés. Pour les émeraudes, la pureté peut être améliorée. Il convient d’identifier de tels traitements, car les modifications artificielles des propriétés ont une influence sur la valeur. La DGemG propose de nombreux séminaires spécialement dédiés à cette tâche, comme par exemple les séminaires intensifs sur le corindon et le béryl.

"La main à la pâte !" - La pratique est importante

Le Dr Stephan apprécie la diversité de ses tâches et le fait qu’il n’a pas affaire à des miracles de la nature. Il est enthousiasmé par le fait que les connaissances de la recherche géologique et de la science trouvent rapidement et directement leur chemin vers la pratique au sein de la DGemG. Il explique que depuis longtemps, la détermination de l’origine des pierres précieuses est également importante, car elle est souvent déterminante pour la valeur.

Émeraude de microscopie et de spectroscopie infrarouge

Dans les offres de formation du Dr Stephan de la DGemG, on apprend à travailler correctement avec des appareils classiques, comme les polariscopes, les réfractomètres, les microscopes, les loupes et la spectroscopie infrarouge. Ces appareils sont utilisés dans le cadre de différentes méthodes d’investigation et, bien entendu, pour la détermination des sites.

Déterminer les diamants synthétiques

Aujourd’hui, la détection des diamants synthétiques est également un sujet important – et c’est là que la boucle est bouclée. Ces dernières années, les procédés de fabrication de diamants synthétiques se sont énormément développés.

Cours de la DGEMG-Examen en diamant

Pour identifier ces imitations et d’autres, nous utilisons les techniques les plus modernes et les connaissances scientifiques les plus récentes. Des cours spéciaux de la DGemG proposent par exemple l’utilisation d’appareils plus avancés, comme l’utilisation de spectromètres portables qui permettent des analyses assistées par ordinateur.

Le cœur de la Société de gemmologie

Stephan nous explique que la collection d’exposition et d’enseignement de l’établissement est l’une des plus importantes au monde dans son genre. C’est le cœur de la DGemG. Les pierres précieuses, les raretés et les pièces justificatives de la collection provenant de tous les pays d’origine possibles et imaginables permettent un maximum de travail pratique dans la formation initiale et continue. L’équipe de la DGemG travaille dans les cours avec des échantillons de la collection.

Collection d'enseignement de la DGemG La science rencontre la pratique

Ces minéraux ont parfois été prélevés directement sur place dans des mines. Ils permettent ainsi d’effectuer des comparaisons valables avec des pierres précieuses d’origine inconnue. Il est ainsi possible de percer les secrets d’origine longtemps cachés des pierres précieuses.

Informations d'experts numériques & analogiques

L’équipe de la DGemG travaille intensivement au développement d’offres numériques, dont l’édition en ligne du magazine spécialisé interne, des articles de blog et la newsletter. Ceux qui ont besoin d’informations exclusives sur de nouveaux gisements, par exemple, devraient devenir membres. Il obtient ainsi des informations de première main, plus tôt que beaucoup d’autres. Une attention particulière sera également accordée au développement de la bibliothèque en ligne DGemG-Edelstein. Celle-ci n’est également accessible qu’aux membres de la société.

Bibliothèque de pierres précieuses DGemG

Chez A.KRÜSS, nous utilisons nous aussi régulièrement la bibliothèque, car nous y trouvons des histoires intéressantes et des informations spécialisées sur toutes sortes de pierres précieuses. Ainsi, toutes les informations importantes peuvent être consultées rapidement, même en déplacement, et peuvent ainsi être restituées, par exemple, lors d’un entretien de vente.

DGemG-Collection de pierres rares-pièces justificatives

Les clients apprécient les connaissances et les informations relatives aux pierres précieuses. Car pour eux, pour nous et pour les experts de la DGemG, ils sont et restent un miracle fascinant de la nature.

Panier
Retour haut de page